5 ans

Voilà, cela fait 5 ans que je vis en Belgique. Je ne vais pas faire le constat des cinq dernières années. Elles ont été comme la plupart d’entre nous tantôt faciles, tantôt très difficiles et ce n’est même pas lié au fait d’être ici.

J’ai toujours plein de projets, parfois liés au Pays, parfois liés juste au fait d’être humaine. Mais, ils sont là et ils m’aident à avancer dans ma vie. Je ne sais pas vivre sans projet ou sans rêve. Cela doit être aussi la raison pour laquelle j’ai autant de livres commencés et qui seront TOUS finis un jour.

Ceux sur lesquels je travaille en ce début d’année :

 

16/02/2017
LLDA 3: 14320
L’Ombre est triste 12059
Ne dors pas ! 1389
La Fée verte 3007
Le chasseur de rêves 4732
Nocturne 14905
La collecte 1259

 

L’an passé a été une année importante pour moi. J’ai fait de nouvelles alliances comme Livr’S, mais aussi des rencontres incroyables. Vous savez comme ces gens que l’on connait à peine, mais qui, quelque part, nous donnent l’impression d’avoir toujours fait partie de leur famille. L’année 2016 fut humaine et je suis certaine que le meilleur reste à venir.

J’ai un pressentiment, une impression comme une belle lumière qui encore timide bientôt scintillera au bout de MON chemin. Je ne force rien, je le ressens c’est tout. Il y a-t-il des signes ? Non, plutôt des mots 🙂 Mon cœur est rempli de secrets que seul lui peut déchiffrer. Le moment venu, il saura me dire quoi faire. Mais, c’est là, je le sais, je le sens. Je l’ai déjà dit… oui, je sais.

Je n’attends plus que la clef.

J’ai découvert le jour de la Saint Valentin une chanson (reprise apparemment) que j’écoute en boucle donc depuis plusieurs jours. Les mots ont tellement de sens pour moi. Une vision, une réflexion de l’amour que je partage à 100 %.

 

Je suis toujours heureuse d’être ici. Cela dit, peut-être que l’an prochain, certainement même, j’aurai encore déménagé. J’aime Bruxelles, énormément, mais mon appartement est très bruyant et cela je ne le tolérerai plus longtemps. Pas à cause de la rue, certes proche, mais de mes voisins (nouveaux). Ils ont ce manque de respect des autres que je ne supporte pas. Donc je vais partir. Je regarde déjà dans le sud de la Belgique. Cela va m’éloigner des salons, mais me rapprocher des personnes dont je parlais au début de cet article.

On en reparle l’an prochain.

Voilà, pas grand-chose de plus finalement que d’habitude, mais une douceur remplit mon être en ce moment, alors je vais la garder et la laisser se balader au travers de mes vaisseaux. Elle véhicule une positivité qui me rend sereine.

 

Belle journée à vous,

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2’La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  –  ‘Les Ombres s’amusent’ Thriller fantastique  –  ‘Le Livre des âmes’ : T1 Bethany (Livr’S Éditions), T2 Le Champ des Loups –  L’Ancolie (Livr’S Éditions) –  CLaudia – A coeur ouvert – Evolution (t1 Hope)

Format Papier pour les sept ouvrages : sylviesgginestet@live.fr ou sur Amazon.com pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Le Livre des âmes est disponible dans toutes les bonnes FNAC en commande et sur le site.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Écriture

Je viens de finir un roman de Dean Koontz, « Soir de Cauchemar ». J’ai beaucoup aimé comme d’habitude. Je l’ai lu en deux jours. La manière dont le suspense est mené, même si certains mots de traduction sont, de mon point de vue, mal employés et même si, il y a pas mal d’erreurs de mise en page.

Parce que voyez-vous, on nous a toujours dit qu’il y avait des règles. Maintenant que j’écris et, que je mets en page, etc. mes romans, bien ses règles, inconsciemment je les surveille. Inconsciemment, heureusement sinon cela me gâcherait mes lectures. Par chance, cela ne le fait pas*, mais je remarque tant de choses.

Alors finalement, je me demande. Hormis les fautes d’orthographe bien sur qui elles ne doivent pas être, pourquoi devons-nous toujours suivre les autres règles ? Qui a dit que si ces règles n’étaient pas suivies le roman était mauvais. L’essentiel n’est-il pas que cela soit bien écrit même si ça chatouille nos habitudes. Car ce qui compte, c’est de plaire et de surprendre. Sans oublier une chose, nous écrivons un roman de la manière dont nous pensons qu’il doit l’être.

Souvent, j’emploie le présent dans des textes au passé. Ces moments conjugués ainsi me permettent d’accentuer l’idée, le sentiment que ressent l’acteur dans la phrase. De le mettre au présent me semble le plus adéquat pour renforcer l’action. Ça choque parfois. Certains m’ont dit « mais non, cela ne se fait pas ! »… Quoi, le texte n’est-il pas le mien ? N’ai-je pas le droit de faire cela ? Tout ça parce que quelqu’un a dit un jour, « on ne mélange pas les temps» ?

Autre exemple, les redondances ou répétitions. Parfois j’en fais, sciemment car là aussi, cela accentue une idée. C’est nécessaire au texte. J’ai trouvé aussi une autre forme d’accentuation d’un mot : de le mettre en gras dans le texte.

 

Écrire pour moi est un vrai bonheur. Vous le savez bien. Alors des fois, lorsque l’on cherche à changer mes mots, la tournure d’une phrase (lorsqu’elle me parait importante telle que je l’ai écrite), bien cela me fait un coup au cœur et je me dis : la personne a-t-elle compris le message que moi, l’auteur, ai voulu faire passer en employant ces mots et cette tournure. Alors cela devient compliqué.

Le Miracle est mon premier roman. La première fois que mon éditeur de l’époque m’a renvoyé le roman avec ses corrections ; j’en ai pleuré. Souvent ces corrections étaient nécessaires, mais pas toujours. Heureusement, depuis j’ai appris et je ne pleure plus sur les corrections et suggestions que l’on me fait. Je ne suis pas parfaite loin de là. La différence à présent est que j’ose exprimer et expliquer pourquoi j’ai écrit ainsi telle ou telle phrase, pourquoi j’ai employé ce mot et pas un autre.

Nous avons tous un style différent pour écrire, c’est ce qui fait de nous ce que nous sommes. Ne croyez-vous pas que si nous écrivions tous de la même manière (même si l’histoire est différente), cela serait barbant pour les lecteurs ? Ne croyez-vous pas que si parfois nous n’osions pas faire ce qu’il ne doit pas l’être, les écrits seraient ennuyeux ? Je suis convaincue que ces différences apportent un plus aux écrits.

L’écriture d’une histoire est faite pour surprendre, pour toucher, pour rester dans les mémoires et dans le subconscient. La manière de le faire est très importante pour vous et pour nous (en l’occurrence moi), alors si parfois, nous nous accordons quelques fantaisies, ne pensez pas subitement que se sont des erreurs, car il y a souvent une raison à certaines imperfections. Mais attention, je conçois aussi qu’il y a parfois, évidemment, des erreurs.

 

Pourquoi je dis cela aujourd’hui ? Sans aucune raison particulière. J’avais juste envie de parler d’écriture, de mots, de chemin à suivre ou pas. Juste envie de parler de ma passion, en toute simplicité.

 

Bonne journée,

Sylvie

 

* Une seule fois, il m’est arrivé d’arrêter un livre, car ce n’était pas lisible. Je devais retourner en arrière pour comprendre qui parlait ou qui agissait. C’était épuisant, alors je me suis arrêtée page 61 et jamais je ne connaîtrais la fin. Tant pis pour l’auteur et pour moi.  

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2’La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  –  ‘Les Ombres s’amusent’ Thriller fantastique  –  ‘Le Livre des âmes’ – Tome 1 Bethany (Livr’S Éditions) –  L’Ancolie (Livr’S Éditions) –  CLaudia – A tout cœur

Format Papier pour les sept ouvrages : sylviesgginestet@live.fr ou sur Amazon.com pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Le Livre des âmes est disponible dans toutes les bonnes FNAC en commande et sur le site.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Cinéma

En ce moment, ma thyroïde me joue des tours. Le résultat est que mes nuits sont presque aussi longues que mes jours. Je dors en moyenne depuis le début de l’année exactement 4h39. C’est peu, mais je n’y peux, hélas, rien.

Je ne sais pas pour vous, mais moi lorsque les DVD’s sont en promotion, j’en achète plein et je ne trouve que rarement le temps pour les regarder. Alors hier soir, j’ai fait un marathon de films, de ceux qui étaient encore sous cellophane sur mes étagères.

 

J’ai commencé par Trouble jeu avec entre autres Robert de Niro et Dakota Fanning. Il faut savoir que j’avais décidé de regarder les films sans lire les résumés. J’ai compris cette simple phrase sur la couverture « L’horreur a un visage que l’on ne soupçonne pas ». Thriller par excellence et j’ai eu peur !

 

Ensuite, j’ai continué avec Crimes et Pouvoir avec Morgan Freeman et Ashley Judd. Deux acteurs que j’adore. Cela dit, j’avais deviné la fin bien avant qu’elle n’arrive, mais j’ai quand même passé un bon moment.

 

À 22h15, j’attaquais La légende de Bagger Vance  avec Will Smith et Matt Damon et de Robert Redford. J’aime tous les films que j’ai vus de R. Redford, il y a toujours ce petit quelque chose qui fait réfléchir à la vie. Encore un chef d’œuvre !

J’ai bien fait de finir par celui-ci, il m’a fait oublier la peur du premier et la violence du second.

Il me reste une chose à faire maintenant, et ainsi profiter des soldes ; c’est aller chez Mediamarkt pour réalimenter mes étagères de films sous cellophane pour ma prochaine soirée ciné.

Je vous souhaite un excellent dimanche.

sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2’La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  –  ‘Les Ombres s’amusent’ Thriller fantastique  –  ‘Le Livre des âmes’ – Tome 1 Bethany (Livr’S Éditions) –  L’Ancolie (Livr’S Éditions) –  CLaudia – A tout cœur

Format Papier pour les sept ouvrages : sylviesgginestet@live.fr ou sur Amazon.com pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Le Livre des âmes est disponible dans toutes les bonnes FNAC en commande et sur le site.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.

2017

L’année 2016 s’est achevée. Enfin diront certains, dommage diront d’autres. Pour ma part, ce fut une belle année. J’ai fait durant cette période de très belles rencontres et des moins bonnes bien sûr ; mais toutes m’ont aidées psychologiquement ou continuent de le faire dans ma démarche de reconstruction depuis mon départ de France.

Je ne prendrais aucune bonne résolution, car de ne pas les suivre, mine le moral. L’échec est un acte négatif, donc pourquoi se l’affliger consciemment. Je ferais ce que je peux dans les « dossiers » qui me préoccupent, si je réussis, bien tant mieux.

2017 pourrait être une grande année pour moi. Je l’espère bien entendu, mais pour certains points, je ne peux qu’attendre. Non pas par passivité, mais juste parce que je ne peux, de mon côté, rien faire de plus. Juste espérer clôturer ces « contentieux » qui durent… dure pour l’un d’eux depuis novembre 2012 !

Qui vivra verra.

J’ai des projets par contre. Que serions-nous sans projet ? Sans projection vers un avenir qui se voudrait meilleur ? Les projets en plus de remplir l’esprit et dépenser notre énergie, nous remplissent d’espoir. Et ça, ce n’est que du positif.

2017 sera positif, je le sais. Il le faut aussi. Le positif amène le positif.

Quoi qu’il puisse se passer, je vous souhaite à tous une très belle Année 2017. Qu’elle vous apporte, non pas l’impossible, mais ces petits bonheurs qui feront qu’en fin d’année le constat de l’année sera positif.

Bien belle journée à vous,

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2’La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  –  ‘Les Ombres s’amusent’ Thriller fantastique  –  ‘Le Livre des âmes’ – Tome 1 Bethany (Livr’S Éditions) –  L’Ancolie (Livr’S Éditions) –  CLaudia – A tout cœur

Format Papier pour les sept ouvrages : sylviesgginestet@live.fr ou sur Amazon.com pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Le Livre des âmes est disponible dans toutes les bonnes FNAC en commande et sur le site.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.

La saison des Fêtes

Je parle/écris davantage durant cette saison, certainement parce que je pense, non pas plus, mais différemment ! Dire les choses, exorciser les maux au travers mes mots. J’utilise cet «outil» depuis un certain temps déjà. D’être auteure ne change pas ce besoin de le faire. Cela dit, je voulais aujourd’hui préciser une chose très importante : désirer quelque chose ne veut pas dire que nous soyons malheureux, le dire encore moins. C’est assumer et partager un fait qui donne de l’espoir en toute sérénité.

Les plus malheureux sont ceux qui ne veulent rien. Car ne rien désirer, c’est avoir laissé s’éteindre l’étincelle de nos cœurs.

Lorsqu’un état ou un événement nous touche, nous éprouvons tous le besoin d’en parler. Je reste humaine (oui !), alors je m’exprime, car la communication est le remède à bien des tracas.

Je sais aussi que parfois, peut-être, lorsque vous me lisez, vous vous dîtes que je ne dois pas être drôle tous les jours. Détrompez-vous, ce n’est pas parce que je me dévoile que je suis «tristounette». Ceux qui me connaissent vraiment le savent. Il est souvent simple de se faire une opinion sans savoir et de juger.

Est-ce que mes romans sont tristes ? Nostalgiques à certains moments, certainement, mais sans émotion me liriez-vous ? J’aime m’exprimer. L’écriture me permet cela aussi, la part de moi dans mes histoires est énorme. Tout simplement parce que je m’identifie à mes personnages inventés de toutes pièces, enfin sauf certains 😉 . Car parfois il est bien préférable de se «venger» des actes des autres dans un récit que dans la vie réelle. Je ne suis pas violente : ni physiquement ni verbalement. Je ne supporte pas les conflits, pas par lâcheté, mais parce qu’ils sont inutiles. On en revient toujours à la communication !

 

Je suis juste moi, avec mes défauts et le reste. Je souris plus souvent à la vie que l’on pourrait le croire, car les petits moments, les petites choses valent parfois bien plus que des grands riens.

 

Allez une petite chanson triste, parce qu’il est bon aussi d’en écouter :

Bonne journée,

 

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2’La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  –  ‘Les Ombres s’amusent’ Thriller fantastique  –  ‘Le Livre des âmes’ – Tome 1 Bethany (Livr’S Éditions) –  L’Ancolie (Livr’S Éditions) –  CLaudia – A tout cœur

Format Papier pour les sept ouvrages : sylviesgginestet@live.fr ou sur Amazon.com pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Le Livre des âmes est disponible dans toutes les bonnes FNAC en commande et sur le site.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Dimanche

Souvent le dimanche, je suis sur un salon, mais c’est la trêve, alors je suis dans Mon salon. Dehors c’est l’hiver, le ciel semble revêtir un manteau neigeux. Aurons-nous de la neige pour Noël ?

Hier, un petit miracle de Noël a eu lieu.

Virginie et Igor étaient partis dehors faire un achat. À leur retour, ils ouvrirent la porte en grand en scandant : Joyeux Noël. J’étais comme souvent à mon bureau. Cependant, ils ont su me faire relever la tête de mon clavier. Igor entrait dans la maison avec un beau sapin ! Ils m’expliquèrent qu’ils l’avaient trouvé dans la rue avec un mot attaché dessus : « À donner, prenez-moi »… WOW. !!! Nous avions décidé de ne pas avoir de sapin cette année, le destin en a décidé autrement. Nos chats vont pouvoir s’en donner à cœur joie ! Ils repartirent quelques instants après pour remercier d’un petit mot les gentils donateurs. On ne saura jamais pourquoi ils s’en sont séparés. C’est une belle histoire 🙂

 

Cette nuit, j’ai continué sur le manuscrit de Nocturne. Il avance bien, mais je ne sais pas lorsqu’il sera fini, car au 1er janvier, je vais sauter à doigts joints dans les limbes où l’âme s’est perdue. Les deux ouvrages ont des ambiances tellement différentes qu’il me sera difficile de les écrire en parallèle.

On verra, peut-être un le jour et l’autre la nuit. NON ! Je plaisante 😉

 

En toutes confidences, j’ai l’impression de m’être un peu égarée ces six derniers mois. Pas d’un point de vue littéraire, là je ne m’égare jamais ou alors c’est juste dans mes histoires 😉 . J’ai voulu changer des choses, mais finalement le naturel revient toujours en courant. Il m’a sauté au visage et fait réagir. Tout va bien ! Je crois que je vais rester « camper » dans mes bottes un certain temps, encore.

Il n’y a pas de conformité, nous sommes tous différents et grâce à ces différences, nous pouvons nous trouver. Si nous gravitons dans un milieu qui ne nous convient pas, alors on ne se sent à sa place que le temps d’un mensonge. Celui que l’on se fait.

Je hais les gens qui donnent des conseils aux autres pour leur bien à eux. Qui ensuite, s’enfuient vous laissant embourber dans quelque chose qui ne vous appartient pas. La nature humaine peut être très moche parfois.

Une petite chanson de Noël ?

Bonne fin de dimanche.

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2’La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  –  ‘Les Ombres s’amusent’ Thriller fantastique  –  ‘Le Livre des âmes’ – Tome 1 Bethany (Livr’S Éditions) –  L’Ancolie (Livr’S Éditions) –  CLaudia – A tout cœur

Format Papier pour les sept ouvrages : sylviesgginestet@live.fr ou sur Amazon.com pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Le Livre des âmes est disponible dans toutes les bonnes FNAC en commande et sur le site.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.

C’est la trêve

Je viens de faire ma dernière séance de dédicaces de l’année 2016, à la Fée Verte à Anlier. Est-il déjà le temps de faire le constat de l’année écoulée ? Oui, peut-être. D’un point de vue littéraire, je parle. Ce fut une très bonne année, riche de rencontres, de publications et donc d’émotions. Cette année m’a conforté dans mes choix, me démontrant que mes erreurs passées ont servi à quelque chose puisque maintenant, je peux le dire, les choses sont en place et ne risquent pas de s’arrêter. Rien que du positif !

Dans ma tête, il y a toujours plein de mots que j’ai besoin d’exprimer par le biais de mes romans ou de mon blog. Parfois, je ne trouve pas le temps d’écrire et cela me frustre au plus haut point. C’est le cas en ce moment. J’ai un tas de tâches à terminer dans un laps de temps très court. Dès que tout ceci sera achevé, alors je pourrais me cloisonner dans mon monde à moi et créer un monde pour vous 🙂

Vous qui avez accueilli mes nouvelles publications de 2016 avec beaucoup d’entrain. Quelles étaient les nouveautés en 2016 : Le Livre des âmes, ce roman qui me tient tant à cœur et que vous avez reçu tel que je l’ai écrit ! Claudia, cette petite nouvelle, surprenante ! L’ancolie encore plus petite avec un final… Vous n’y pensiez même pas 😉 et bien entendu, A cœur ouvert, où je dévoile une partie de ma personnalité littéraire bien différente !

 

Que sera 2017 ? Déjà, le tome 2 du Livre des âmes « Le Champ des Loups ». La renaissance de cet endroit où il fait si froid, là où la Mort envoie ses apprentis, là où tout commença… Oups, j’arrête où je vais être capable de spoiler mon propre roman. Ensuite, en janvier ou février, « Évolution », le spin off des Imhumvamps, là où tout commença pour moi ! Et, je le crains où rien ne s’achèvera jamais. Le tome 2 est déjà en construction dans mon esprit fertile. Il se nommera « La prophétie »… quel programme ! Sans oublier bien entendu, «L’ombre est triste » qui est écrite en bonne partie, mais que je dois mettre en stand-by parce que « L’âme perdue » doit être finie pour août afin qu’il soit prêt pour février 2018 !

Tout cela sans compter, tous mes autres écrits qui n’attendent que moi, mais, qui devront attendre le moment opportun pour surgir de ma tête !

Les mots me harcèlent, me prennent, mais jamais ne me font défaut !

C’était ma clôture de l’année, le prochain salon se tiendra en janvier, je vous en dirais plus à ce moment-là.

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2’La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  –  ‘Les Ombres s’amusent’ Thriller fantastique  –  ‘Le Livre des âmes’ – Tome 1 Bethany (Livr’S Éditions) –  L’Ancolie (Livr’S Éditions) –  CLaudia – A tout cœur

Format Papier pour les sept ouvrages : sylviesgginestet@live.fr ou sur Amazon.com pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Le Livre des âmes est disponible dans toutes les bonnes FNAC en commande et sur le site.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.