Jusqu’au jour où…

Je ne vais pas parler de confinement, tant de personnes le font déjà que je ne vous apprendrais rien concernant ces moments extrêmement étranges que nous vivons.

Je vais plutôt vous parler des nouvelles. Je ne regard(ais) jamais les informations avant (je le fais un peu maintenant), en revanche mon abonnement Proximus me permet de me tenir au courant (on ne peut pas toujours se cacher du monde) grâce à une souscription gratuite vers « Le Soir » et ce depuis le 1er janvier 2020, un petit « plus » offert. Je n’avais pas activité l’option, ne voulant pas savoir comment le monde se portait. Mais les événements actuels m’ont obligée à le faire, car je me dois d’être informée pour ma famille, mes enfants… pour la Vie.

Chaque jour plus de gens meurent et chaque jour plus de personnes sont hospitalisées. Si j’en crois ce média, nous arriverons au pic de la pandémie début avril… Nous sommes le 1er avril et rien ne ressemble à un poisson ! Ce n’est pas une mauvaise blague, mais une réalité effrayante.

J’ai conscience de l’ampleur de la pandémie, de la catastrophe sanitaire et de tout ce qui en résulte et en découlera. Car personne ne sortira indemne de cette épreuve !

Toutes ces personnes qui nous quittent le font d’une certaine manière, anonymement, car nous ne les connaissons pas. Cela nous touche bien entendu (quel que soit l’âge, le taux de célébrité, le genre ou la nationalité), nous attriste, mais nous ne les connaissons pas personnellement.

En tous cas, pas jusqu’à ce matin me concernant.

Ou si nous les connaissons par le biais d’un ami ou d’une connaissance, une certaine pudeur ou peur veut que nous ne le sachions pas. Car il y a tellement de morts qu’obligatoirement cela touche quelqu’un de près.

Lorsque la nouvelle arrive, elle est brutale, vive et réelle. Et change le cours de notre journée et de nos semaines à venir. Pourtant, c’était une belle journée de printemps.

Alors, je crois que la plus sage des pensées et de se dire qu’à présent la souffrance est terminée, et la libération enfin arrivée.

Des milliers d’âmes rejoignent le ciel (ou tout autre endroit) et dans la pénombre de nos nuits, les étoiles scintillent comme si elles avaient le regard tourné vers nous.

Paix à toutes nos âmes…

Sylvie

________________________________________

© Sylvie Ginestet

Auteure de l’histoire des Imhumvamps 1 –  Le Livre des Âmes volume 1 : T1 Bethany & T2 Le Champ des Loups –  Le Livre des âmes : T3 L’âme Perdue  –  T4 : La Cinquième Tour – L’Ancolie – Claudia – A cœur ouvert – Les Ombres s’amusent – L’Ombre est triste – Les Ombres Le livre – Nocturne – Hope : T1 Evolution – T2 La Prophétie – Pour de simples mots Dans les yeux du bois

Format Papier : sylvieginestetauteure@outlook.com

Amazon.fr en e.book ou broché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s