Sacré monde

Je me suis souvent demandé au moment de la guerre en Yougoslavie comment des gens aussi civilisés avaient pu tomber à ce point dans le barbarisme à cause du conflit ? Ces derniers jours, qui deviendront bientôt des semaines, m’apportent la réponse à cette question restée longtemps en suspens dans mon esprit.

Nous voilà revenus à l’âge de pierre, en tous cas certains épisodes nous ont montré qu’en cas d’urgence et de chamboulement de nos vies ; l’égoïsme, l’égocentrisme prenait le pas sur toutes autres choses. Mais chaque soir à 20 h à ma fenêtre ; le bruit que beaucoup d’entre nous faisons, me conforte dans l’idée que tout n’est pas perdu. L’espoir persiste ! La reconnaissance est réelle. Ce n’est pas grand-chose, mais chaque fois ma peau se contracte sous l’effet de cette vie retrouvée quelques instants.

Ce qui nous arrive, personne, je pense, n’aurait pu le prédire. Nous qui n’avons jamais vécu la guerre, nous qui avons toujours eu une existence finalement paisible, nous rendons compte à quel point l’équilibre de l’existence peut être fragile. Un grain de sable fonce dans notre château de cartes et tout s’écroule autour de nous. L’éphémère de notre sécurité. Et aujourd’hui plus que jamais, nous reconnaissons que rien, jamais, n’est acquis !

Alors plus personne ne parle de ses problèmes perso, ce qui démontre là un non-égoïsme finalement, nous nous regroupons tous dans le même bateau même si nous sommes chacun chez nous. La solidarité virtuelle se met en place, mais l’autre solidarité, celle de la rue n’est pas oubliée non plus. Car tous ces gens qui, en temps normal, n’ont pas de toit sont aussi touchés par ce fléau (le mot me parait juste), et ont autant besoin, voire plus, que les autres de se sentir aussi en sécurité et de l’être !

Certains gestes sont simples. Vous décidez d’aller faire des courses, car il faut bien se nourrir, demandez à vos voisins plus démunis, ou sans voiture, ou plus âgés, s’ils n’ont pas besoin d’un petit quelque chose. Ce n’est pas grand-chose, je sais, mais cela les aidera (physiquement et psychologiquement de se savoir moins esseulés) et vous en sortirez grandi d’avoir aidé.

Vous avez un surplus de gants ou de gel alcoolique, n’hésitez pas à en faire don. Certains en ont bien plus besoin que nous ! Gardez juste ce dont vous avez besoin, un peu comme au supermarché, ne prenez que ce dont vous avez besoin !

Facile à dire me direz-vous, je répondrais simplement : NON, facile à faire.

J’espère de tout cœur que tout va s’arranger (pour tous) et très vite, car je ne suis pas faite pour vivre dans un tel monde. Mon cœur saigne, mon âme est meurtrie, mais mon espoir d’une humanité plus humaine reste entier.

C’est ce qui nous sauvera, en tous cas moi, en ces temps torturés.

Un dernier petit mot que l’on peut lire sur toutes les lèvres en ce moment. Si vous n’avez pas l’obligation de sortir, restez chez vous, pour vous et pour les autres, cela aussi est un geste simple qui sauvera des tas de vies !

Très belle journée à tous, et j’espère que mes mots vous auront donné foi en quelque chose.

Sylvie

________________________________________

© Sylvie Ginestet

Auteure de l’histoire des Imhumvamps 1 –  Le Livre des Âmes volume 1 : T1 Bethany & T2 Le Champ des Loups –  Le Livre des âmes : T3 L’âme Perdue  –  T4 : La Cinquième Tour – L’Ancolie – Claudia – A cœur ouvert – Les Ombres s’amusent – L’Ombre est triste – Les Ombres Le livre – Nocturne – Hope : T1 Evolution – T2 La Prophétie – Pour de simples mots Dans les yeux du bois

Format Papier : sylvieginestetauteure@outlook.com

Amazon.fr en e.book ou broché.

Une réflexion sur “Sacré monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s