Je suis romancière

Avec ce terme, je clos (pour ma part) définitivement le questionnement à propos d’auteure, autrice ou auteur. Autrice étant pour moi, le plus laid de tous. Les mots ont une résonance, en plus de leur signification, autrice ne résonne pas en moi, peut-être simplement parce que je n’y suis pas habituée.

J’aime les mots, leur graphie, leur courbe, ce qu’ils représentent. Je ne dis pas certains gros mots, alors pourquoi utiliser des mots qui ne me plaisent pas. C’est tellement logique lorsqu’on y pense un peu.

Bref…

Donc je suis romancière, cela veut dire que j’écris des textes plus ou moins longs pour raconter des histoires qui viennent tout droit de mon imagination. J’y incorpore des événements de la ou ma vie réelle et ainsi naît un récit. Ensuite, je partage avec ceux qui acceptent de rentrer dans un de mes univers, mes mots afin de les faire s’évader au gré des pages.

Oublier son quotidien, fait du bien.

J’agis ainsi envers moi-même lorsque je me plonge dans un roman. Tout s’efface, ne reste que l’histoire du romancier le temps de la lecture, et bien souvent après aussi. Il est rare que je ne me souvienne pas d’un livre.

Les mots ne sont pas juste une signification, c’est aussi un dessin, certaines lettres sont tellement belles, au même titre que certains mots. Sans parler bien entendu du son, de la prononciation selon les accents. Ce tout nous touche tous différemment, car nous pensons tous de manière différente, et réceptionnons dans nos esprits également de manière totalement différente.

Je l’ai déjà dit, je crois, il y a longtemps, mais les mots n’ont pas tout à fait la même signification pour tous. Je pense que cela fait la beauté de la langue, quelle qu’elle soit, d’ailleurs !

J’adore inventer des histoires, je l’ai fait dès mon plus jeune âge, chaque soir dans mon lit, émergeait un récit m’aidant à dormir. Souvent, je reprenais le récit au même endroit le soir d’après, et ainsi ma fiction prenait forme.

Un jour de 2009, j’ai décidé de mettre sur le papier, une histoire différente. L’accouchement ne fut pas aisé, car penser ou rêver des récits devient moins évident lorsque nous devons les concrétiser. C’est là que les mots entrent en jeu. Ils se doivent d’être forts, bien placés, sans trop de répétition sauf si c’est voulu. Trois ans après la première phrase mise sur un post-it, le roman est sorti. Que c’était étrange de le tenir en main ! et encore plus de le céder. Lorsque nous écrivons pour la première fois, à aucun moment, nous ne pensons à ce moment mémorable de la première cessation (je n’emploie pas le mot vente, car je n’aime pas !).

Depuis, je gère mieux mon écriture, heureusement me direz-vous. J’ai (ré) appris des tas de choses que j’avais oubliés de l’école par rapport à la conjugaison, les règles d’orthographe ou de ponctuation. Mais bien entendu, j’ai aussi quelqu’un de professionnel qui me relit, me corrige, me guide parfois, car finalement nous ne voyons plus nos propres erreurs sur nos écrits.

Écrire n’est pas la passion (je n’aime le mot métier, car finalement il rapporte, comme vente, à l’argent) la plus facile à vivre. Vous devez toujours avoir sur vous un petit calepin, pour les idées, les phrases géniales qui surgissent dans des endroits insolites comme un supermarché, au cinéma, en salon, car finalement nous ne cessons jamais de créer dans nos têtes (et cela ne concerne pas que les écrivain(e)s).

Je n’écris pas pour être riche, bien sûr comme tout le monde j’aimerai l’être, mais je joue aussi au Lotto (belge). Lequel des deux m’apportera la richesse en premier ?! Peut-être aucun ! Mais qu’importe, les mots restent et resteront quoi qu’il se passe, quel que soit l’endroit où la vie me mènera.

Je vous souhaite une très belle journée,

Sylvie

Les mots sont profondément ancrés dans les profondeurs de mon âme

________________________________________

© Sylvie Ginestet

Auteure de l’histoire des Imhumvamps –  Le Livre des Âmes volume 1 : T1 Bethany & T2 Le Champ des Loups –  Le Livre des âmes : T3 L’âme Perdue  – L’Ancolie – Claudia – A cœur ouvert – Les Ombres s’amusent – L’Ombre est triste – Les Ombres Le livre – Nocturne – Hope : T1 Evolution – T2 La Prophétie – Pour de simples mots Dans les yeux du bois

Format Papier : sylvieginestetauteure@outlook.com

Amazon.fr en e.book ou broché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s