Avons-nous réellement besoin de nous réinventer ?

La remise à zéro de soi. Repartir sur des bases saines. Oublier un passé difficile. Changer pour s’extirper de la monotonie que l’existence peut engendrer. Échapper à la zone de confort dans laquelle nous nous sommes réfugiés. Les raisons ne manquent pas pour vouloir refaire ce qui a été fait. Oups, ceci est mal dit, cela fait penser au regret, alors je vais plutôt m’exprimer ainsi : les raisons ne manquent pas de vouloir reconstruire quelque chose ailleurs, plus loin ou ici, et d’accepter ce qui a été.

Arrivés à un certain âge, nous avons tous des « valises » plus ou moins conséquentes à transporter. L’art de les gérer ne s’acquiert pas d’un simple coup de balai sur sa vie. Le futur doit être construit avec chaque moment, chaque rencontre du passé pour aller de l’avant sans remords ni mauvaise onde.

Le positif est essentiel au renouveau, voire primordial.

Un esprit « clair » et « sain » nourrira le corps de la même manière. L’un va difficilement sans l’autre, même si je suppose que beaucoup y arrivent.

Nous pouvons avancer par petits pas ou faire de grandes enjambées. Chacun voit midi à sa porte pour y arriver. Mais en avons-nous tous besoin ?

Personnellement, j’en suis convaincue !

Je reste persuadée (bien entendu, je peux me tromper) que toute personne devrait une fois dans sa vie se lancer le défi du renouveau. En tout cas, dès les premiers doutes ressentis. Et surtout pour les bonnes raisons.

Tout lâcher et recommencer. Cela implique de prendre des risques, et demande courage et audace. Car le doute et la peur seront là à un moment ou à un autre. C’est tout à fait normal.

Cependant, en y réfléchissant bien, l’espérance de vie a considérablement augmenté, et donc pourquoi se contenter d’une seule existence ? Cela peut effrayer, je le conçois.

Pourquoi avoir peur de l’inconnu ?

Souvent, ce ressenti vient de la comparaison de sa vie actuelle à une autre, où nous ne pouvons pas apporter de réponses tant que nous n’avons pas essayé. Spéculer dans ce cas est idiot. Il faut se lancer et si nous nous plantons, bien cet échec fera partie de nous et nous permettra d’aller de l’avant vers le but recherché. Qui soit dit en passant est propre à chacun. Mais sans nous mentir, car cela est inutile, notre ambition ultime est le bonheur.

Nous y voilà !!

À force de raisonnement, nous en arrivons toujours aux mêmes thèmes : le bonheur, l’amour, le partage et le bien-être (liste non exhaustive, mais déjà forte d’ambition avec ces quatre mots).

Vivre est un défi depuis la nuit des temps.

Je ne jette aucun regard critique sur ceux qui n’osent pas, car je sais combien il peut être compliqué d’abandonner le connu pour tenter l’inconnu. Je l’ai fait non sans heurts, et pourtant je sais que si c’était à refaire, je m’y aventurerai une nouvelle fois les yeux fermés.

Mon parcours est loin d’être terminé.

Belle journée à tous.

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet

Auteure de l’histoire des Imhumvamps –  Le Livre des Âmes volume 1 : T1 Bethany & T2 Le Champ des Loups –  Le Livre des âmes : T3 L’âme Perdue  – L’Ancolie – Claudia – A cœur ouvert – Les Ombres s’amusent – L’Ombre est triste – Les Ombres Le livre – Nocturne – Hope : T1 Evolution – T2 La Prophétie – Pour de simples mots

Format Papier : sylvieginestetauteure@outlook.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s