Le Choix

De tourner à droite ou à gauche.

D’acheter un objet un peu trop cher ou pas.

De vivre ou juste vivoter.

D’aimer ou ne pas aimer.

D’accepter ou de refuser.

De voir la réalité en face ou de se mentir.

 

Quoi que puissent en dire ou penser certaines personnes, nous avons toujours le choix de prendre une décision. L’incertitude pollue la vie, la pimente aussi, ne nous cachons pas la vérité, mais elle peut aussi la gâcher.

Certaines opportunités comprennent des deadlines, par respect envers tous les protagonistes inclus dans la décision finale, nous obligeant à devoir faire un choix. L’achat d’une maison, d’une voiture, la prise d’un crédit ; tellement d’exemples que je ne peux faire un choix pour les lister.

Il y a les choix anodins, sans incidence réelle sur notre existence.

Il y a les choix difficiles, influençant notre futur et bousculant nos conforts.

Puis il y a le choix de prendre des risques ! Celui qui peinera forcément quelqu’un, qui nous plongera dans un doute, réengageant pour un temps cette fameuse incertitude. Le choix cornélien de la vie.

Alors, il ne s’agit plus de jouer, mais de réfléchir, de peser le pour et le contre, voire même de les poser sur le papier pour mieux y réfléchir. Prendre et assimiler les évidences en toute objectivité. Réussir à avoir un œil nouveau sur la situation à débroussailler.

C’est très difficile, parce qu’au fond de nous, il y a une chose qui n’a aucune valeur par rapport au choix ; c’est l’espoir. C’est lui le fautif qui nous donne l’opportunité du choix, sans lui, certaines décisions seraient plus simples à prendre.

Mais si…

Voici les mots à pointer du doigt… Mais si ou si… L’incertitude alors nait et notre raisonnement pourtant habituellement si cartésien se voit ébranlé et nous voilà incapables de faire un choix. Pourtant, la raison nous donne le chemin à emprunter même s’il peut être douloureux. Mais la douleur ne dure qu’un temps et l’apaisement vient, et nous fait réagir à la stupidité des instants de doute vécus.

Le lâcher-prise est essentiel dans la prise de décision.

Il suffit de se dire : maintenant, stop ! Rends ou prends ta décision.

Il s’agit d’être fort et d’assumer le verdict, quel que soit l’objet du choix.

Vanille ou chocolat, quatre ou cinq pièces, cabriolet ou citadine, aimer ou ne pas aimer, s’investir totalement ou s’en foutre à moitié.

La vie est faite de choix… sans décision, c’est une vie vaguement vécue dans une incertitude et un inconfort constant.

Vous le savez ce n’est pas mon choix de vie, mais j’avais envie d’en parler.

Simple choix de ma part.

Belle journée à tous,

 

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet

Auteure de l’histoire des Imhumvamps –  Le Livre des Âmes volume 1 : T1 Bethany & T2 Le Champ des Loups –  Le Livre des âmes : T3 L’âme Perdue  – L’Ancolie – CLaudia – A cœur ouvert – Les Ombres s’amusent – L’Ombre est triste – Les Ombres Le livre – Nocturne – Hope : T1 Evolution – T2 La Prophétie – Pour de simples mots

Format Papier : sylvieginestetauteure@outlook.com

Format E.book : Amazon.fr

Nouveauté format broché également disponible sur Amazon.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s