La liberté d’être

Je suis quelqu’un d’assez discret et j’aime observer, lire et penser à propos de la vie. Souvent sur Facebook ou ailleurs, je vois des gens se plaindre de tout et de rien, l’essentiel étant a priori de s’apitoyer sur son sort par le biais du malheur des autres. Souvent, comme à l’image de ce challenge 10 avant vs aujourd’hui, les gens comparent. Ils repensent à la vie qu’ils avaient avant lorsqu’ils étaient enfants ou jeunes adultes et affirment qu’elle était meilleure.

Je dirais pour ma part qu’elle était différente plus que meilleure, car il y a des choses qui sont injustes à comparer.

Ils comparent pour se plaindre la majorité du temps. Se plaindre de l’obligation de tout, d’avoir un téléphone portable, un ordinateur ou une voiture neuve (ils pensent à l’argent et pas à la qualité de l’air). Ceci est le progrès, ils en occultent les avancées médicales, la longévité ou tellement d’autres points qui sont finalement positifs.

À croire que le positif est invisible!

Lorsqu’une personne fait un post, ce qui est intéressant c’est de lire ensuite la réaction des internautes derrière. Il est rare que quelqu’un soit en désaccord (et lorsque c’est le cas, cela finit toujours par des insultes), et alors surgissent les sempiternelles réflexions du genre : on n’est pas obligé d’acheter un téléphone portable à 1000 €, ou une voiture neuve (il y a tellement de bonnes occasions), ou un téléviseur grand écran, etc. Mais ce que les gens oublient (encore), c’est que chacun fait ce qu’il veut de sa vie, de son temps et de son argent !

J’ai lu aujourd’hui que, pour faire court, le progrès avait engendré le capitalisme ! Donc la misère d’une certaine manière, car grand nombre de gens se sont vus ou sentis obligés de suivre ce progrès en achetant des biens plus chers que ce qu’apparemment ils avaient besoin pour pouvoir vivre dans notre société actuelle. Sauf que pour un même objet, un même service, nous avons toujours un choix innombrable d’options à divers prix. Bref…

J’ai souvent lu aussi qu’avant, la vie était plus sure. Que l’on était capable de jouer dehors sans se faire agresser même à la nuit, que les rues étaient moins dangereuses, etc. Non, je pense sincèrement que c’était pareil que maintenant, sauf que… avant… les médias ne pouvaient pas relayer les informations «locales » comme maintenant, donc grâce au progrès des communications, de l’internet, des réseaux sociaux, etc. Nous sommes mieux informés ! Parce que moi quand j’étais plus jeune, il y avait les brigades rouges, l’IRA, Mesrine, etc. qui semaient la terreur en Europe, donc je ne suis pas certaine que la vie était plus sure, mais je le répète, juste différente.

Autre exemple d’atteinte aux libertés individuelles : la cigarette. Personne n’est obligé de fumer tout comme l’inverse. Depuis quelques années maintenant, c’est devenu la chasse à la sorcière, on ne peut plus fumer nulle part, à part chez soi, dans sa voiture et à l’extérieur. Je ne conteste pas tant qu’on ne m’ennuie pas personnellement. Je fume et j’ai toujours bien avant tous ces mouvements, respecté ceux qui ne fumaient pas. Mais parfois je suis agacée, parce que moi de plus en plus, je ne suis pas respectée en tant que fumeuse. Je me suis déjà fait agresser verbalement (plusieurs fois), dehors dans la rue. Je fumais et le vent a emporté ma fumée vers quelqu’un qui ne fumait pas ! Euh… il est où le problème, je n’ai pas encore la main mise sur les éléments et surtout, j’ai encore le droit de vivre. Je pourrai devenir très agressive la prochaine fois 😉 Les fumeurs sont devenus des pestiférés, des parias… La liberté d’être (pensez-y).

La liberté d’être est un luxe que certains ne comprennent pas.

Ces réflexions n’engagent que moi, bien entendu. J’avais aujourd’hui envie de m’exprimer 😊 et de me plaindre un peu aussi, histoire de suivre la mouvance !

Bonne journée sous la neige.

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet

Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2 ‘La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  Les Imhumvamps (l’Intégrale) –  ‘Les Ombres s’amusent’  –  ‘Le Livre des âmes’ : T1 Bethany , T2 Le Champ des Loups – T3 L’âme Perdue  – L’Ancolie –  CLaudia – A cœur ouvert – Evolution (t1 Hope) – L’Ombre est triste – Les Ombre Le livre – Nocturne – La Prophétie (t2 Hope) – Pour de simples mots –

Format Papier : sylvieginestetauteure@outlook.com ou sur Amazon.fr pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s